Quels sont les isolants minéraux disponibles sur le marché ?

Appréciés pour leur coût abordable, les isolants minéraux comptent un large évantail de produits. Ce sont généralement des matériaux tirés des roches volcaniques. Ils ont la particularité d’offrir d’excellente performance énergétique. Faisons un tour d’horizon des principaux choix possibles.

Les laines minérales sont bon marché, mais efficaces

La laine de verre est essentiellement issue de la fusion de sable. Elle utilise également des produits recyclés. Dans tous les cas, ce matériau est une excellente isolation thermique. Il préserve bien contre les nuisances sonores venant de l’extérieur. C’est aussi un bon choix pour maintenir le confort acoustique entre les pièces. Bon nombre d’utilisateurs optent pour ce produit afin de mieux se protéger contre les incendies. Dans tous les cas, le rapport qualité/prix est souvent au rendez-vous. Les revendeurs suggèrent une large gamme d’isolants en laine de verre. Les plaques se fixent facilement sans besoin de support en particulier. Avec les rouleaux, il faudra encore un cadre pour tout maintenir en place. Les produits en vrac sont aussi disponibles. Ils conviennent pour les combles et les caves. Seule recommandation : il faut prêter attention à l’épaisseur ainsi que la composition. Le prix dépasse rarement le 8 euros par mètre carré. Demandez devis à une entreprise de crépi pour façade pour obtenir davantage de détails. La laine de roche est une autre alternative possible. Elles sont produites à partir de la fusion des dérivés du basalte. Sa matière première est extraite des zones volcaniques. Ce qui lui confère d’être un isolant ignifuge par excellence. Les utilisateurs l’emploient dans les endroits avec haut risque d’incendie. Comme il ne craint pas l’eau, la durée de vie de ce produit est considérablement longue. Le tarif au m2 ne dépasse pas les 15 euros.

La vermiculite et la perlite

Originaire d’Afrique du Sud, la vermiculite est un isolant acoustique de premier choix. Elle est principalement employée pour les combles et les planchers. Certaines entreprises ajoutent directement cet extrait d’argile au béton. Les granulés restent la forme la plus rependue, mais d’autres présentations sont disponibles. De toutes les manières, ce format en vrac facilite l’utilisation de la vermiculite. Cette dernière se verse aisément dans les zones difficiles d’accès. En dépit de ses nombreuses qualités, ce produit peine à séduire le grand public. Cela vient notamment de la zonolite, l’une de ses déclinaisons qui contiennent encore de l’amiante. La perlite est issue de la silice. Comme la plupart des isolants minéraux, elle se propose en vrac. Il faut une épaisse couche pour obtenir une performance énergétique idéale. Ce produit dure dans le temps et ne craint pas les agressions chimiques et mécaniques. Il convient pour les zones humides et ne prend pas feu. La seule mise en garde serait sa tendance à s’imbiber d’eau. Elle absorbe jusqu’à 5 fois sa masse. Au bout d’un certain temps, le poids devient trop important, au point de mettre en danger toute la maison. Actuellement, le mètre cube des isolants en vrac avoisine les 190 euros. Ce qui reste encore beaucoup plus abordable que les laines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *