Les différents travaux de maçonnerie

Plusieurs ouvrages de maçonnerie sont nécessaires pour la construction d’une maison. Ils se déclinent en différentes catégories, dont les travaux en extérieurs et ceux qui concernent l’intérieur du bâtiment. Faisons un tour d’horizon de ces deux aspects d’un chantier.

La maçonnerie comprend essentiellement la fondation et les murs

Contrairement aux idées reçues, les travaux de maçonnerie commencent bien en amont l’élévation des murs. En effet, les ouvriers qualifiés dans cette spécialité réalisent eux-mêmes les fondations d’un bâtiment. Ils mettent en place les pieux, le soubassement ainsi que le hérisson. En somme, ils préparent le support qui relie le sol au reste de la structure. Différents matériaux peuvent être utilisés, en l’occurrence le béton armé et les blocs de pierre. Dans certaines situations, il faut s’occuper du vide sanitaire et de l’évacuation des eaux usées. La mission de l’équipe de maçons comprend également le coulage des dalles et l’élaboration d’ossatures diverses. Ce sont des piliers avec une armature métallique. Ils consolident les parpaings ou les briques utilisés comme murs porteurs. La cohésion de cet ensemble compte énormément pour la longévité de la maison. Le site djc-construct.com vous informe davantage à ce sujet. Pensez à consulter ce site.

Les maçons interviennent aussi pour les travaux de seconds œuvres

Un maçon qualifié peut travailler sur plusieurs types de matériaux. Il touche notamment aux bétons cellulaires et au parpaing. À l’intérieur, la mise en place d’un mur de refend nécessite des briques en terre cuite. Le coulage de dalle entre les niveaux entre aussi dans ses attributions. Pour séparer les pièces, le recours aux plaques de plâtre devient parfois indispensable. Il arrive aux propriétaires de demander à avoir du verre ou des fibres naturelles dans l’aménagement. Dans tous les cas, les ouvrages de maçonnerie peuvent toucher plusieurs types de revêtement. Ce qui englobe le carrelage, les enduits muraux ainsi que les pierres de parement et les bardages en tout genre. Parfois, les clients demandent aux prestataires d’ajouter une véritable extension à son bâtiment. Ces travaux relèvent des compétences d’une entreprise de maçonnerie expérimentées. De toutes les manières, il faut bien expliquer l’ouvrage à réaliser et exiger un devis détaillé en retour.

Quelques travaux à prévoir à l’intérieur

Souvent mélangée avec la finition, la maçonnerie intérieure constitue une étape à part entière. Il s’agit d’une phase qui devrait encore être confiée à des spécialistes. Ces derniers peuvent intervenir pour différents travaux. Ils sont même indispensables lorsqu’il faut toucher aux murs porteurs. Leur contribution devient incontournable pour réaliser des cloisonnements complexes. C’est souvent le cas pendant l’aménagement d’un bâtiment. La construction d’une mezzanine peut aussi être envisagée. Autre attribution des ouvriers maçons, la démolition demande parfois la mise en place d’une poutre spécifique. L’ajout d’une ouverture de toit ou sur un mur requiert beaucoup de précautions. Ce sont de multiples raisons qui justifient l’intervention d’une équipe compétente. Le service peut être facturé à la tâche ou en mètre carré. Le type de travaux compte aussi dans l’estimation du prix. À titre d’exemple, le coulage d’une dalle peut demander 200 €/m2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *