Pourquoi opter pour une isolation thermique?

L’isolation est incontournable pour optimiser l’utilisation du système de chauffage. L’isolation thermique est obligatoire pour différentes raisons.

Avantages de l’isolation thermique

L’isolation thermique limite les émissions de gaz à effet de serre, réduit la facture car la consommation de chauffage régresse et par la même occasion la pollution (80%). Elle lutte aussi contre l’effet de paroi froide des murs, en hiver, en garantissant des températures homogènes et régulables à l’intérieur. En été, un toit bien isolé évite les surchauffes. L’isolation thermique préserve l’environnement et améliore le confort intérieur, aussi bien thermique qu’acoustique. Celle-ci ne nécessite aucun entretien et a une longue durée de vie. Une bonne isolation thermique est faisable avec des solutions d’isolation, des produits et des matériaux standardisés.

Pour tous travaux d’amélioration énergétique, les ménages peuvent demander auprès des dispositifs fiscaux la réduction de l’impôt sur le revenu. Une maison bien isolée a plus de chance d’être mis en location et à la revente. De même, il peut obtenir un label de performance énergétique. Dans la foulée, un logement bien isolé offre une meilleure qualité de vie et ne nécessite pas beaucoup d’entretien.

Travaux d’isolation thermique recommandés

Comme la chaleur sort par le plancher bas, les fenêtres, le toit et les murs, doivent être isolés les combles d’une terrasse ou d’un toit, les murs et les planchers. L’installation de la fibre de bois ou de la laine de roche pour isoler les murs assure une bonne isolation. Quant aux combles, perdus ou aménagés, si elles sont bien isolées, les déperditions thermiques descendent jusqu’à 20%. Il faut également installer la ventilation mécanique contrôlée (VMC), garantir l’étanchéité des jonctions des parois, réaliser le calorifugeage des tuyaux et installer des fenêtres double vitrage. La VMC garantit une bonne aération et rend étanche une maison en évacuant les polluants, les odeurs et l’humidité. Le volet mécanique est aussi préconisé pour limiter les déperditions thermiques. Par ailleurs, il existe deux façons de mettre en place l’isolation thermique, par l’intérieur et par l’extérieur. Même si le coût est élevé, l’isolation thermique par l’extérieur couvre de nombreux ponts thermiques.

Les facteurs de consommation d’énergie

Dans une construction neuve, les dépenses en énergie représentent 2 à 4% de son coût. Nombreux sont les équipements qui entraînent des déperditions de chaleur. Le toit représente 30%, les murs 25%, le renouvellement d’air et les infiltrations 20%, les vitrages 15%, le sol à 7% et un pont thermique à 5%. Dans ce cas, il faut bien isoler les combles et les sous-pentes. Pour les murs, il serait préférable de renforcer l’isolation. Par ailleurs, un test d’infiltrométrie avec les trappes, les seuils de porte, les hottes et les cheminées permettent de mesurer les fuites d’air. Plus une maison est bien isolée, moins il y a de déperditions thermiques, limitant les consommations de climatisation et de chauffage (dont les besoins en énergies sont des 60%).

Des conseillers d’Engie se chargent des diagnostics thermiques précis suivant les normes RT2012. Par ailleurs, le diagnostic de performance énergétique, obligatoire, informe les consommations énergétiques annuelles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *