Charpente et toitures : astuces contre les mousses et termites !

Les charpentes et le toit sont les repaires des mousses et des termites. Il existe différentes solutions et astuces pour lutter et prévenir contre leur développement et invasion.

Traitement du toit

Le nettoyage du toit est obligatoire au moins une fois par an. La période idéale serait le début du décembre après que toutes les feuilles soient tombées. La procédure de nettoyage passe par plusieurs étapes : jet de basse-pression puis application d’un traitement anti-mousse car la mousse et les lichens s’installent facilement. Au bout d’une semaine, il faut rincer avec un jet basse pression. Un nettoyage avec pulvérisation élimine rapidement les mousses soit sous forme de produits bactéricides, algicides ou fongicides. De l’eau, de l’huile de coude avec une brosse dure permettent de retirer les traces noires. Afin de mieux protéger les tuiles, il faut les hydrofuger, à rincer après 24h. L’hydrofuge pallie la porosité du toit et endigue l’effritement des tuiles. Les produits utilisés sont respectueux de la nature. Un nettoyeur haute pression garantit l’enlèvement des champignons, des mousses et des lichens. Les produits utilisés actuellement se présentent sous forme de gel pour éviter le brûlage des végétaux alentour et une dispersion dans l’air.

Traiter le toit le protège des intempéries, du soleil et fait réaliser des économies (si le changement de toit est requis). Cela permet aussi de prolonger la durée de vie du toit et de lui donner un bel aspect. Par ailleurs, entretenir le toit est un gage de propreté et à défaut d’entretien, le toit subira les intempéries et pollutions comme les mousses qui génèrent les infiltrations. En même temps, il devient fragile en hiver et peut se casser pouvant engendrer l’humidité et un impact sur la structure du bâti.

Traitement des charpentes

Pour toute nouvelle construction, le traitement anti-termites est obligatoire. La protection forme un film résistant et élastique après séchage qui évite la progression des termites xylophages. Il existe aussi la résine pulvérisable, à titre préventif, qui empêche les termites de se déplacer entre l’habitation et le sol. Des produits de pulvérisation ou d’injection sont aussi efficaces sous forme de gel curatif.

Les nuisibles comme les termites, les vrillettes, les capricornes et les lyctus s’attaquent aux charpentes en bois. Les termites s’infiltrent au travers des matériaux ou des conduits en dur qui permettent d’atteindre les matériaux cellulosiques. Pour y remédier, il existe des insecticides de type curatif ou préventif, à appliquer sur les clôtures des habitations, les sols ou les murs. Ce traitement est important pour éviter l’altération de la résistance mécanique du toit, sa protection et la sécurité des habitants. Les produits de traitement respectent la norme NF EN 335 garantissant la durabilité du matériau. S’il s’agit de charpente en bois feuillus, le traitement se fait à base de solvant et à base de solution aqueuse pour les bois résineux.

Mis à part le traitement des mousses et le nettoyage du toit, il faut aussi vérifier l’état général du toit. Comme l’utilisation des produits de traitement est soumise à des conditions de sécurité, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *