Isolation toiture par l’intérieur ou l’extérieur : que choisir ?

La toiture est la partie de la maison qui fait perdre au confort intérieur 25% de sa chaleur. De ce fait, il en résulte un gros effort au chauffage, des inconforts en hiver. Sans parler de la facture énergétique qui y sera occasionnée. Pour accroître ainsi la performance énergétique de la maison, notamment en vue d’une maison économique et écologique, des méthodes d’isolations ont été développées. Indépendamment des matériaux choisis, on les classe en deux catégories soit l’isolation de la toiture par l’intérieur  ou par l’extérieur. Décryptage.

A quoi consiste l’isolation de toiture par l’intérieur ?

Il s’agit de poser des isolants sous la charpente et entre une cloison montée sur une ossature métallique. Le but d’un choix d’isolant est d’opter par un matériau résistant au feu, qui n’occasionne pas d’allergie ni le développement des insectes. Mais rappelons que le choix est nettement fonction du budget. Parmi les isolants on peut citer les isolants écologiques comme les laines de mouton, les laines de verre et de roches, les panneaux polyuréthanes (PUR) et polyisocyanurates (PIR).

Parmi les principaux avantages de cette technique, on peut citer :

  • Un coût amoindri, car elle ne nécessite pas le démontage de la couverture ;
  • Elle est la seule solution pour l’aménagement des combles en surfaces habitables et
  • Elle assure l’élimination des inductions des rampants froids.

Le seul hic, c’est qu’elle empiète la surface habitable. Cependant une isolation toiture efficace et dans les règles de l’art, faites-vous accompagnez par art-du-toit.be.

La consistance des travaux d’isolation de la toiture par l’extérieur

Si l’isolation par l’intérieur est une méthode permettant d’assoir une barrière du froid pour la protection du sous toiture ou du comble, l’isolation de la toiture par l’extérieur communément appelé ITE impose une couverture isolante sur le toit. Il peut s’agit d’un panneau porteur, d’un caisson dénommé sarking composé d’un support de couverture, le véritable isolant et le parement est parfois facultative.

L’isolant peut être un enduit hydraulique essentiellement constitué d’un polystyrène expansé ; d’enduit de fibre de verre collé sur une couche d’enduit de finition. Le cas échéant on parle de bardage ou de panneau sandwich. C’est-à-dire le matériau isolant, entre sur un support de parement de pierre, de bois ou de PVC et une ossature avec un parement extérieur. De son côté le panneau sandwich est réalisée de manière à ce que l’isolant soit compris entre deux parements d’acier.

C’est une technique qui accroit considérablement le confort thermique de la maison à une meilleure performance que l’isolation par l’intérieure et se présente très avantageux dans les cas suivants :

  • Nouvelles constructions ou réfection de toiture ;
  • un occupant ne souhaitant pas déménager de sa maison pendant les travaux ;
  • Un propriétaire qui ne veut pas empiéter sa surface interne.

Comme la technique ITE implique cependant un délogement de la couverture ou même d’autres structures connexes, elle s’avère être plus couteuse. Tachez également de communiquer au professionnel la configuration de la toiture, car l’ITE n’est pas universelle sur ce plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *